Top models : la dure réalité

Adriana Karembeu : « Le métier de Top Model est très dur »

(interview du tvmag Le Figaro, par Gilles Boussaingault)

En effet, être mannequin, ce n’est pas toujours facile. 

Le mannequinat a toujours fait rêver : gagner de l’argent facilement, et rapidement, se voir dans des magazines, spots publicitaires, journaux, travailler pour de grands créateurs, côtoyer des personnalités de la mode, assister aux afters, à des ventes presse, des coktails, mais aussi voyager à travers le monde…, enfin pour être bref, mener une vie de rêve.

Entre shooting, casting, et interview…

Etre mannequin, c’est tout d’abord une manière de vivre. C’est un métier auquel on doit se consacrer corps et âme. Travailler, ou faire des études supérieurs en parallèle, il n’en est pas question, malheureusement! Entre casting, transport en commun, shooting, voyage, interview, difficile de trouver du temps à consacrer à ses études.

Le modèle doit surveiller sa ligne, et se doit de manger sainement et sans excès. Pour plaire aux créateurs, le mannequin doit avoir bonne mine et être en forme, et pour cela,  celui-ci doit éviter les soirées alcools, et privilégier les heures de sommeil et le sport. Le mannequin a souvent un emploi du temps chargé, des heures de travail interminables. Mais, une belle somme en récompense.

Pour se rendre compte de la réalité quotidienne des mannequins, si vous êtes plutôt littéraire, il y a Ce que les mannequins ne disent pas de Christine Hart. (A lire aussi : Pas top, la vie de mannequin, Courrier International). Si tel n’est pas le cas, des émissions télé feront bien l’affaire : Top Model 2007 (émission française animée par Adriana Karembeu),  America’s Next Top Model (émission de télé-réalité américaine créée et présentée par Tyra Banks).

… un vrai métier de ministre !

Mais… être mannequin, c’est aussi un art de vivre. Un mannequin, ce n’est pas le même mannequin de bois que l’on retrouve en boutique ! Il est préférable qu’il ait une certaine culture, littéraire, cinématographique, artistique … Le mannequin aime souvent sortir : les musées, les cinémas, les centres commerciaux, le mannequin les connaît par coeur.

Entre deux défilés, le mannequin doit poser devant les photographes et blogueurs, parfois répondre à des journalistes. Pour maintenir une  bonne image, même à 6h du matin, ou 22h du soir, le mannequin, comme le créateur, a un sens aiguisé du style et ainsi, choisit ses tenues, en mêlant l’utile, l’agréable et l’esthétique. Ainsi, pendant les Fashion Weeks, ce sont des journées digne de celles des ministres et députés. Il faut courir après la montre, et enchaîner des défilés non-stop : à mon avis, pour survivre à cette semaine de la mode, une bonne dose de vitamine C fera l’affaire !

Le mannequin a toujours sur lui un ipod, l’ami fidèle et toujours là pour les longs trajets et voyages. Le téléphone portable est indispensable : joindre ses parents à l’autre bout de monde, ses amis, et garder précieusement son carnet de contacts et son emploi du temps…

Un mannequin est le musicien des couleurs, le compositeur d’ idées, et le créateur d’imagination. C’est la vitrine d’une maison, le visage d’un article, et l’accessoire du créateur.

Mais, comme le dit Adriana : « En fait, le métier de mannequin est assez mal connu. »  (article de Gilles Boussaingault)

Seuls les mannequins connaissent vraiment ce métier, leur métier. Les agents aussi sûrement. Pour en savoir davantage, vous pourriez questionner un mannequin – un ami, un voisin, un membre de la famille – et il ou elle vous dévoilera tout !

Mais je peux vous conseiller quelques films documentaires :

Picture me, le journal vérité d’un top model (2010), documentaire américain réalisé par Ole Schell et Sara Ziff.

Un reportage émouvant sur le côté caché (et redouté) de la mode.

Girl Model, réalisé par David Redmon et Ashley Sabin. Un film qui suit les traces d’une jeune mannequin en herbe de 13 ans, Nadya, dénichée par Ashley, parmi des centaines d’autres jeunes filles. Nadya va tout quitter pour la mannequinat, son pays, la Sibérie, sa famille et ses amis, pour rejoindre le Japon et espérer y rencontrer le succès.

Publicités

7 Commentaires

  1. Ton article est très bien rédigé !
    J’aime vraiment bien 😉

  2. Karembeu c’était un joueur de foot ! *okjesors*
    N’empêche bien rédigé l’article… et aucune faute grâce à un relecteur de légende ! 😀

  3. J’aime beaucoup l’article et le sujet est très intéressant et pas suffisament abordé.

  4. De Greef serait fière de toi 😉 C’était très intéressant!

  5. I would like to thank you for the efforts you have put in writing this website. I’m hoping the same high-grade site post from you in the upcoming also. Actually your creative writing abilities has encouraged me to get my own web site now. Actually the blogging is spreading its wings fast. Your write up is a good example of it.

  6. J’adore ! Je suis bien tentée par les lectures que tu proposes 🙂

  7. Elmer Rafla · · Réponse

    I simply want to mention I am just new to blogs and actually savored your website. Very likely I’m planning to bookmark your blog post . You surely have tremendous article content. Regards for sharing your blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :